Le Blog

Retrouvez ici toutes les actualités, promotions et bon plans My Piscine

Chaleur et orage d’été : comment sauver l’eau de votre piscine.

Avec la canicule qui s’est abattue sur la France, le risque d’orage augmente de jour en jour. Pas de panique. S’il est bien sûr fortement déconseillé de se baigner pendant un orage, nous vous donnons toutes nos astuces pour épargner l’eau de votre bassin.

 

Ce qu’il se passe en cas d’orage

Entre le vent, la pluie et l’activité électrique, un orage est un phénomène qui peut paraître violent. Ces conditions météorologiques auront bien souvent un impact sur l’eau de votre piscine. En effet, l’orage est souvent synonyme de fortes pluies chargées de pollution. L’eau qui tombe dans votre bassin est donc impure et acide ce qui peut troubler votre eau ou la rendre verdâtre.

Premier réflexe à adopter dans ce cas : réguler le pH. En effet, celui-ci va naturellement diminuer. Le pH idéal étant de 7,2, vous remarquerez vite en cas de fortes pluies qu’il peut chuter entre 5 et 6. Si des algues se forment et commencent à changer la couleur de votre eau, il vous faudra utiliser un produit de traitement anti-algues.

 

Nos 3 astuces pour protéger votre piscine en cas d’orage :

Si vous le pouvez et que vous arrivez à anticiper l’orage : couvrir votre piscine. Le vent fort des orages et les impuretés qu’il transporte entrainent des difficultés pour votre système de filtration.

De la même manière, soyez vigilant en cas d’orage avec de la grêle car celle-ci en tombant peut endommager votre bâche.

Au final, un maître mot : prévention et réactivité. Il vous faut adapter vos gestes à l’épisode météo en cours. Dans le cas où vous êtes chez vous prêts à réagir bien évidemment.

Enfin, si de fortes pluies sont prévues, vous pouvez auparavant diminuer le niveau d’eau pour éviter un débordement.

Ma piscine après l’orage

Une fois l’orage terminé, vérifiez que tout va bien en vous munissant de bandelettes d’analyse . Elles vous permettront de lire à la fois le niveau de chlore/brome libre, le pH et l’alcalinité totale (TAC).

Pensez aussi à vérifier la présence de calcaire dans le filtre à sable et à le détartrer au besoin.

Enfin, vérifiez le taux de désinfectant et soyez vigilant pendant quelques jours en veillant à bien réguler le pH de votre piscine.