Le Blog

Retrouvez ici toutes les actualités, promotions et bon plans My Piscine

Pompe à chaleur classique VS Inverter, comment choisir ?

La première pompe à chaleur à été créée il y a bientôt 60 ans de cela !
Depuis, son évolution n’a cessé de croître. Aujourd’hui, il existe 2 grandes catégories de pompes à chaleur : la pompe à chaleur classique et la pompe à chaleur Inverter. Laquelle est la plus adaptée à votre piscine ? Quelles sont les différences entre ces 2 technologies ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.

PRÉSENTATION DES POMPES À CHALEUR CLASSIQUE

Le principe général de la PAC est de prélever les calories dans l’air environnant pour les transférer à l’eau de la piscine. Son principal avantage réside dans son fonctionnement particulièrement économique. Elle restitue en effet 4 à 6 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme !
Bon à savoir : le rendement d’une pompe à chaleur est mesuré par son COP (coefficient de performances). Plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante. Par exemple, un COP de 4 signifie une production de 4 kW d’énergie à partir de 1 kW consommé sur la ligne électrique.

Comment ça marche ? La pompe à chaleur est équipée de 4 composants majeurs :

  • L’évaporateur
  • Le compresseur
  • L’échangeur / condenseur
  • Le détendeur

pac schéma Schéma issu du site Afpac.org (Association Française pour les Pompes à Chaleur)
Un fluide frigorigène circule en circuit fermé dans la pompe à chaleur à travers ces 4 composants.

  • Étape 1: Dans l’évaporateur, le fluide frigorigène à l’état liquide entre en contact avec l’air chaud aspiré par la PAC. Il s’évapore alors à l’état gazeux et remonte vers le compresseur.
  • Étape 2: Le compresseur aspire et compresse (comme son nom l’indique) le gaz afin d’augmenter sa température.
  • Étape 3: L’échangeur transfert les calories (la chaleur) du gaz chaud sous haute pression vers l’eau de la piscine circulant de l’autre côté de la paroi.
  • Étape 4: Le détendeur diminue la pression du gaz afin de le faire passer à nouveau à l’état liquide.

Avantages :

  • Budget abordable
  • Fonctionnement économique (restitue 4 à 6 fois l’énergie réellement consommée)

PRÉSENTATION DES POMPES À CHALEUR INVERTER

L’Inverter est une technologie brevetée qui permet de lisser la consommation de la pompe à chaleur. Elle offre plusieurs avantages intéressants : une consommation électrique plus faible, un fonctionnement plus silencieux et un maintien stable de la température.

Comment ça marche ? Alors qu’une pompe à chaleur traditionnelle fonctionne sur le mode On/Off, la PAC Inverter adapte l’intensité de fonctionnement de ses composants au besoin réel de chauffage. Ainsi, le compresseur et le ventilateur peuvent moduler leur vitesse de fonctionnement pour s’ajuster exactement à la puissance nécessaire.

Résultat, une montée en température rapide en début de saison (à haute vitesse) puis un fonctionnement au ralenti plus économe et plus silencieux en saison estivale (à petite vitesse).
La modulation de la vitesse de fonctionnement des composants est bien entendu entièrement automatique et ne requiert aucune intervention humaine.

pompe à chaleur températureSchéma issu du site Daikin.fr, leader japonais dans la conception de compresseurs pour PAC.
Bon à savoir : il existe sur le marché plusieurs types de technologies Inverter :

  • le Full Inverter : il offre les meilleures performances en tout point en ajustant l’intensité de fonctionnement du compresseur et du ventilateur au pourcent près. Précis, fiable et très économe en énergie.
  • Le Step Inverter ou Inverter simple : version simplifiée et économique du Full Inverter. Il dispose de plusieurs paliers d’intensité de fonctionnement (souvent 3 à 4 niveaux) et ajuste le palier au besoin de la pompe à chaleur. Généralement, seul le compresseur module sa vitesse de fonctionnement. Le ventilateur fonctionne donc toujours en mode On/Off. Ce type de PAC Inverter est donc plus bruyant qu’un modèle Full Inverter.

Avantages de la technologie Inverter :

  • Réduit la consommation électrique annuelle
  • Réduit la nuisance sonore grâce à un fonctionnement à petite vitesse
  • Améliore la fiabilité et la durée de vie de la PAC
  • Maintient une température stable sans fluctuation

Ce qui les différencie :

La pompe à chaleur classique ne possède qu’une puissance de fonctionnement (On/Off). Ainsi, elle s’arrêtera une fois la température de consigne atteinte et redémarrera à pleine puissance si l’eau nécessite un gain de température. L’inconvénient de ce fonctionnement est son pic d’intensité important lors du démarrage, qui nécessite l’utilisation d’un disjoncteur spécifique (en courbe D) qui accepte ces fortes variations d’ampérage au démarrage.
La PAC Inverter, elle, possède un démarrage progressif (donc sans pic d’intensité). Pour optimiser sa consommation, elle diminue également son intensité de fonctionnement à mesure qu’elle se rapproche de la température de consigne. Ainsi, pour un chauffage équivalent elle nécessitera moins d’énergie, diminuant d’autant sa consommation électrique.