Le Blog

Retrouvez ici toutes les actualités, promotions et bon plans My Piscine

Guide de la construction de piscine #2 : terrassement et maçonnerie 

Maintenant que vous avez trouvé l’emplacement parfait pour votre bassin et que vous avez effectué les démarches légales et administratives, vos travaux peuvent commencer. Chaque chantier de création de piscine respecte une liste d’étapes à prendre dans l’ordre et à réaliser selon quelques bonnes pratiques.

Le terrassement de votre piscine.

Il vous faudra procéder au terrassement de la piscine en réalisant un trou généralement surdimensionné de 50 à 60 cm aussi bien sur la longueur que sur la largeur. De même, il vous faudra aussi penser à creuser environ 30cm de plus sur la profondeur.

Une fois le trou effectué, en fond de fouille de la piscine et avant de couler la dalle béton, déposez une épaisseur de 10 cm de gravier ( RADIER ). Utilisez un calibre 0,30 ou 0,40 sur lequel vous viendrez placer une feuille de polyane sur toute la superficie. Viens ensuite le temps d’installer le treillis soudé en torr de 6mm. Ses plaques de treillis seront à accrocher entre elles avec du fil de fer ou soudée à l’arc ou au MIG afin de donner de la solidité à l’ensemble de la structure de fond du bassin.

Enfin, prévoyez sur tout le périmètre une semelle filante en tor de 8mm à l’endroit des futurs blocs de parpaings. N’oubliez pas de laisser en attente des morceaux de torr verticaux ( 50cm ) à l’endroit des futurs poteaux raidisseurs. Étape importante à ne pas négliger : la création dans d’un puits de décompression. Posé sur un lit de cailloux et constitué d’un tuyau en polyéthylène de diamètre 300 ou 400 mm, il servira à évacuer les eaux de pluie ou de condensats. En effet ces derniers ne doivent en aucun cas rester derrière la structure de la piscine. Il restera ainsi à demeure dans le tuyau, une pompe type vide cave qui éliminera au fur et à mesure cette eau.

 

Petite astuce : prévoyez la découpe du treillis soudé à l’endroit de la bonde de fond. Celle-ci sera mise en place avec son tuyau collé et scellée au mortier gras.

La dalle béton de votre piscine creusée :

Une fois ces travaux assez techniques réalisés, il est temps de couler votre dalle en béton. Nous vous conseillons un dosage au minimum à 350kg de ciment par m³. Pour l’ épaisseur, travaillez sur 20 cm avant de laisser sécher la dalle 10 jours minimum. Une fois la dalle sèche, la pose des blocs peut commencer.

Deux types de constructions sont possibles…

Construction en bloc traditionnel ( PARPAING )

Utilisez des parpaing de dimension 20 x 20 x 50 à monter avec un mortier dit ( gras ) dosé en ciment avec poteau raidisseurs tous les 1,80m et à chaque angle de la piscine. A noter que ces données peuvent varier en fonction de la taille et forme de la piscine. Des blocs spéciaux poteaux raidisseur existent dans le commerce.Ce type de bloc est principalement utilisé pour des constructions de piscine à fond plat. Concernant les blocs d’angle ou de poteau, une armature métallique devra être fixée sur les fers tor qui sont en attente sur la dalle et devra être d’un seul tenant jusqu’à l’arase du mur.

Au fur et à mesure du montage des murs, vous devrez mettre en place les diverses pièces à scellerEn fonction de la profondeur de la piscine, un à deux chéneaux horizontaux devront être réalisés. Pour se faire,il existe des blocs de chainage et armature de chainage. Ceux-ci devront faire impérativement tout le tour de la structure sans interruption aucune.

Construction en bloc à bancher

Cet autre type de construction utilise des blocs à bancher. C’est un matériel notamment utilisé pour la réalisation de piscine n’ayant pas un fond plat. Ces blocs sont creux et se posent en quinconce. Ainsi, les ferrailles sont à poser de façon verticales et horizontales et cela à chaque rangée de blocs. Les blocs à bancher sont à monter (à sec) c’est-à-dire sans mortier . Il faudra ensuite les remplir de béton qui sera vibré afin que celui-ci atteigne les fonds des murs de manière à ce qu’il n’y ait aucune poche d’air.

La grosse étape du terrassement et de la maçonnerie est désormais terminée.
Nous vous donnons rdv très prochainement pour découvrir comment bien réaliser votre arase. Nous nous intéresserons aussi à la pose de l’enduit et aux divers raccordements.

Pour être tenu au courant de la publication de cette nouvelle édition du guide de l’auto construction piscine, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook !