Réussir l'hivernage de ma piscine

Vous découvrirez dans ce guide les conseils et astuces pour hiverner votre piscine et garantir une faciliter la remise en eau la saison prochaine. Vous découvrirez les deux grandes méthodes possibles (hivernage actif ou passif) et toutes les étapes pour les mettre en oeuvre.


Introduction

L'hivernage d'une piscine, kesako ?

Il est temps pour l'été de laisser place à l'automne. Les manteaux ressortent des placards et les chaudes après-midi au bord de la piscine semblent de lointains souvenirs ... Il est enfin temps de s'atteler à l'hivernage de votre piscine ! Cette opération est essentielle pour protéger le bassin et ses équipements des intempéries de l'hiver. La bonne qualité de l'eau doit aussi être maintenue pour faciliter la prochaine remise en service.

Hiverner une piscine n'implique pas de vider complètement l'eau du bassin. Au contraire, la structure de la piscine nécessite une pression constante exercée par l'eau en direction des parois (la fameuse poussée d'Archimède). En vidant complètement votre bassin durant l'hiver, vous risqueriez d'altérer la stabilité de la structure et de dégrader le liner qui doit rester constamment immergé.

Pourquoi hiverner sa piscine ?

L'hivernage consiste en quelques règles simples qui permettent de vous prémunir des risques causés par la saison hivernale, notamment la formation de gel pouvant occasionner des dégâts important sur votre installation. Il préserve également la qualité de l'eau afin d'éviter un renouvellement d'eau annuel inutile et onéreux.

Quand hiverner sa piscine ?

L'hivernage peut être mis en place lorsque la température de l'eau est inférieure à 12°C de façon constante. A cette température les bactéries, algues et micro-organismes ne se développent plus. Il est donc important de ne pas commencer son hivernage trop tôt, au risque de voir proliférer germes et microbes et donc compliquer la remise en service de la piscine au printemps suivant.

hiverner une piscine

hivernage piscine

Quelle méthode d'hivernage choisir ?

Il existe 2 méthodes pour procéder à l'hivernage d'une piscine que nous vous présentons ci-dessous :

1. L'hivernage passif

Il consiste à arrêter complètement la filtration de la piscine durant l'hiver. Le niveau d'eau est abaissé et la tuyauterie vidangée. La piscine est protégée des intempéries et de la pollution extérieure par une bâche de protection. Ce type d'hivernage est particulièrement adapté aux régions froides, où le risque de gel est important.

2. L'hivernage actif

Il consiste à maintenir la filtration de la piscine au ralenti (quelques heures par jour). Ce procédé est très simple à mettre en oeuvre et permet de maintenir une parfaite qualité d'eau. Il convient aux régions à climat tempéré, où les températures négatives sont rares et brèves.


1. L'hivernage passif (ou hivernage complet)

Avantages

  • Entretien minimum durant tout l'hiver
  • Aucune consommation électrique
  • Sécurise la piscine (avec une bâche de sécurité)

Inconvénients

  • Mise en place plus longue
  • Solution moins esthétique (mise en place d'une couverture obligatoire)
  • Remise en service plus longue et onéreuse (utilisation de produits de traitement)

Mise en place de l'hivernage passif

1. Nettoyer le bassin complètement (fond, parois et ligne d'eau) manuellement ou à l'aide d'un robot (hydraulique ou électrique).

2. Faire un traitement chlore choc pour éliminer tous les micro-organismes présents dans l'eau.

3. Équilibrer le pH : analyser l'eau à l'aide de bandelettes ou d'un testeur électronique. Si besoin procéder à un équilibrage de l'eau à l'aide d'un bidon de pH (valeur de consigne du pH : entre 7.2 et 7.4).

4. Détartrer le filtre à sable à l'aide de détartrant chimique afin de d'éliminer les dépôts calcaires et assainir le lit de sable. Laisser le produit agir pendant une nuit complète, puis effectuer un contre-lavage et un rinçage.

5. Abaisser le niveau d’eau environ 10 cm en dessous des buses de refoulement de la piscine. Pour cela, aspirer l’eau par la bonde de fond et vidanger avec la vanne multivoie du filtre à sable (sur la position vidange). Vous pouvez également utiliser une pompe vide cave.

6. Hiverner le système de filtration :

  • Vidanger la pompe de filtration et le filtreà sable pour éliminer toute l'eau qu'ils contiennent
  • Vidanger la tuyauterie des prises balais, buses de refoulement, skimmer ...
  • Positionnez la vanne multivoie du filtre à sable entre deux positions ou bien sur la position hivernage (sur les filtres de marque Hayward par exemple)
  • Nettoyez les différents éléments annexes (paniers, buses, ...)
  • Desserrez les raccords unions, notamment sur les points bas de manière à évacuer un éventuel restant d'eau

7. Vidanger la tuyauterie et les équipements périphériques (pompe à chaleur, surpresseur, nage à contre courant, ...).

8. Placer les accessoires d'hivernage : un bouchon d'hivernage sur chaque buse de refoulement et sur chaque prise balai, et un gizzmo dans chacun des skimmers.

9. Placer une ligne de flotteurs sur la diagonale du bassin pour éviter la formation de glace à la surface de l'eau et protéger la structure de la piscine.

10. Verser le liquide d’hivernage dans l'eau afin de limiter la prolifération d'algues et de bactéries dans la piscine.

11. Couvrir la piscine avec une bâche d'hivernage, une couverture à barres Toutes Saisons ou un volet roulant.

Les produits indispensables pour un hivernage Passif

Kit hivernage piscine enterrée

Kit d'hivernage

Pratique et économique, trouvez le kit prévu pour la dimension de votre piscine.

Voir
Accessoires hivernage piscine

Accessoires d’hivernage

Tous les accessoires nécessaires à l'hivernage : flotteurs, gizzmos, bouchons ...

Voir
Produits de traitement hivernage

Produits de traitement

Produit d’hivernage, anti-algue, régulation du pH, chlore-choc, détartrant ...

Voir
Bache hivernage piscine

Bâche d’hivernage

Protégez et sécurisez votre piscine avec une couverture d’hivernage.

Voir
Pompe vide piscine

Pompe vide piscine

Abaisser facilement le niveau d’eau de votre piscine, plus pratique qu'à la paille !

Voir
Kit hivernage pour piscine hors-sol

Kit piscine Hors-Sol

Trouvez le kit d'hivernage complet adapté à votre piscine hors-sol.

Voir
Bâche hivernage pour piscine hors-sol

Bâche piscine Hors-Sol

Trouvez la couverture d'hivernage adaptée à votre piscine hors-sol.

Voir

Bon à savoir

La protection contre le gel

La formation de gel à la surface de l'eau et la pression exercée par la glace sur la piscine peuvent endommager la structure même du bassin. Il est donc essentiel de mettre en place des équipements pour éviter la solidification de l'eau en hiver (passage de l'état liquide à l'état solide). Positionnez une ligne de flotteurs d’hivernage en diagonal du bassin, un gizzmo dans chaque skimmer et un bouchon sur chaque buse de refoulement et prise balai.

Un autre risque du gel est l'éclatement d'une tuyauterie ou d'un équipement. Pour vous en prémunir, veillez à bien vidanger tous les éléments du circuit hydraulique de la piscine : pompe, filtre, pompe à chaleur, nage à contre-courant, ... Protégez ensuite vos équipements avec une couverture (si possible ranger la pompe de filtration au sec). Pensez également à extraire du circuit les éléments les plus fragiles et à les mettre au sec : sonde d'analyse, cellule d'électrolyseur, ... Enfin, arrêtez le circuit électrique.

Si une couche de gel venait à se former à la surface de votre eau, ne la cassez surtout pas, cela pourrait arracher le liner.

La couverture d'hivernage

La bâche d'hivernage sécurise le bassin et minimise la pollution extérieure (feuilles, branches, ...). En limitant la photosynthèse, la mise en place d'une bâche opaque réduit le développement des algues et simplifie la remise en eau au printemps. Consultez notre guide pour bien choisir votre couverture d'hivernage.


2. L'hivernage actif (ou semi-hivernage)

Avantages

  • Plus simple à mettre en œuvre
  • Remise en service plus rapide
  • Qualité de l'eau préservée
  • Matériel en fonctionnement continue (évite les risques de grippage de la pompe par exemple)
  • Esthétisme du jardin préservé

Inconvénients

  • Nettoyage du bassin régulier (sauf couverture)
  • Traitement de l'eau régulier
  • Dispositif contre le gel obligatoire
  • Consommation électrique

Les 5 règles de l'hivernage actif

1. Filtration quotidienne : quelques heures par jour en moyenne en suivant la règle suivante :
Temps de filtration = Température de l'eau / 2

2. Ajouter du liquide d'hivernage lors de la mise en place de l'hivernage, puis renouveler l'opération 1 à 2 fois au cours de l'hiver afin de combattre la prolifération des algues et des micro-organismes.

3. Aucun traitement supplémentaire : n'ajoutez plus de produits chimiques désinfectants durant l'hivernage (chlore, brome, électrolyse, ...). Seul un produit anti-calcaire détartrant peut être utile pour les eaux très dures.

4. Analyse périodique du pH : testez le taux de pH de l'eau tous les 15 jours avec un testeur électronique et rééquilibrez le cas échéant à l'aide de pH en bidon ou en seau.

5. Utilisez un dispositif anti gel qui déclenchera la filtration si la température de l'air descend sous le seuil choisi. L'eau en mouvement empêchera la formation de glace et évitera d'éventuels dégâts sur l'installation.

Les produits indispensables pour un hivernage Actif

Produits de traitement hivernage

Produits de traitement

Produit d’hivernage, algicide, régulation du pH, chlore-choc, détartrant ...

Voir
Analyse eau de piscine

Analyse de l'eau

Analysez votre eau de piscine à l'aide de bandelettes ou d'un testeur électronique.

Voir
Dispositif anti gel pour piscine

Dispositif anti gel

Indispensable pour éviter la formation de gel dans votre bassin !

Voir
Bache hivernage piscine

Bâche d’hivernage

Sécurisez votre piscine et protégez-la de la pollution extérieure.

Voir

Les conseils de MyPiscine

1. Si la température de l'eau dépasse les 12°C il faudra revenir à un fonctionnement "normal" car les micro-organismes pourront se développer de nouveau.

2. Si vous utilisez d'un électrolyseur au sel : ne le faîtes jamais fonctionner dans une eau inférieure à 16°C, sous peine de détériorer votre cellule d'électrolyse.

3. En cas de risque de gel connu : faites fonctionner votre pompe de filtration en marche forcée (24h/24, durant toute la période de gel éventuel). Une eau en mouvement empêchera la formation d'une couche de glace à la surface de l'eau. Pensez également à ouvrir les skimmers et la bonde de fond. L'eau la plus chaude se situant au fond du bassin, en ouvrant la bonde de fond celle-ci sera ramenée à la surface et réchauffera l'eau plus froide en surface.

4. Si vous possédez une pompe à chaleur Toute Saison : vous pouvez maintenir la température de l'eau en paramétrant un seuil de déclenchement à +5°C.

5. La présence d'une couverture de protection n'est pas obligatoire en hivernage actif. Surtout si cette méthode est choisie pour des raisons esthétiques. Cependant, couvrir la piscine s'avèrera pratique pour éviter la pollution de l'eau par les éléments extérieurs et donc la corvée de nettoyage du bassin. De plus, une bâche d'hivernage opaque permettra d'éviter la photosynthèse et donc, de limiter l'apparition des algues. Pour les régions sujettes à des risques de fort enneigement, nous vous recommandons d'utiliser une couverture filet qui sera plus adaptée.


En espérant que cet article vous aura aidé, n'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire !